Accueil » Les conseils » Les conseils » Allaitement maternel: s'informer » Bébé arrive: Tout savoir sur le lait maternel

Bébé arrive: Tout savoir sur le lait maternel

par Fanny Bellaray
0 commentaire

Bébé arrive: Tout savoir sur le lait maternel

Bonjour à toutes (et peut être tous ? Qui sait!)

Cela fait quelques mois que j’écris des articles pour vous aider dans votre projet d’allaitement et je
me suis rendue compte que je n’avais encore rien écrit sur ce qui fait quand même la base de
l’allaitement maternel : Le lait maternel ! Si, si, je vous jure !

Je répare donc cette grossière erreur (personne n’est parfait) et je vous propose dans cet article de
vous parler du lait maternel, ce qui le compose et en quoi il est meilleur pour votre bébé.

A la fin de cet article vous serez au taquet sur le lait maternel et vous aurez en main une des clés essentielles pour choisir d’allaiter (ou non d’ailleurs, c’est un choix personnel).

D'ailleurs si vous êtes un peu perdu(e) dans le choix du mode d'alimentation:

Inscrivez à ma newsletter, et recevez dès confirmation mon « Guide de préparation à l’allaitement maternel » , ainsi que ma checklist des « 10 clés essentielles pour bien démarrer son allaitement »

Vous pouvez aussi consulter l’article spécialement dédié:

Allaitement maternel ou biberons de lait infantile, comment choisir ?

Avant de commencer je tiens à vous dire que

J’entends déjà les critiques fuser :« Oui, encore un article pour nous dire que le lait industriel c’est de la daube… Pour nous faire culpabiliser si on n’allaite pas ! »

Alors je vais tuer la polémique dans l’œuf comme on dit :

D’abord, je parle du lait maternel et je n’invente rien. Les informations que je fournis sont
scientifiquement démontrées et désolée si elles ne vont pas dans votre sens de pensée. Et ensuite
chacun fait « Toukomkiveut », je ne porte aucun jugement sur votre choix d’alimentation, j’informe
c’est tout.

Pour info,  j’ai moi aussi eu recours au lait industriel pour mon Loulou après 9 mois d’allaitement, donc je serais mal placée pour cracher dans la soupe …

Enfin, dans le lait… Eheh!

Voilà, évitons donc les grands débats lait maternel/ lait industriels. Personnellement je les trouve inutiles, stériles et sources de confusion pour les mamans qui s’interrogent suffisamment. Économisons nous, ok ?

Encore une fois, faites TOUT COMME VOUS VOULEZ !

Le meilleur choix, sera le votre. Celui avec lequel vous êtes en harmonie.
Maintenant on y va !

En quoi le matériel est-il si unique?

Des éléments nutritionnels indispensables

Il faut imaginer le lait maternel comme la liste des matériaux nécessaires à la construction d’une maison. La maison c’est votre bébé.

Dans le lait maternel il y a d’abord du sucre (Glucides) sous différentes formes. Le principal est le
lactose, mais on retrouve aussi d’autres petits sucres complexes (oligosaccharides). Leur rôle est de
fournir de l’énergie rapidement aux corps et aux cellules pour construire le corps et le faire
fonctionner.

Une maison, il faut la construire, l’entretenir, la chauffer etc.

Pour construire une maison solide il faut des matériaux ! Des briques, du ciment, du sable… Les
protéines contenues dans le lait maternel jouent ce rôle. Il en existe des tas avec chacune un rôle
bien précis.

Parmi elles de drôles de noms comme :

  • Les caséines
  • les béta et alpha lactoglobulines,
  • l’albumine sérique,
  • les immunoglobulines (anticorps, j’en parlerai plus loin)
  • Les enzymes
  • Les hormones

Pas besoin de connaître toutes leurs fonctions. Vous vous en foutez de tous les matériaux qui
composent votre maison non ? Sauf si vous êtes passionnée de bricolage comme moi ! Je ferai le
détail une autre fois si vraiment vous insistez mais j’en doute…

Autre élément essentiel au fonctionnement du corps humain : Les graisses ou lipides. Les lipides sont
polyvalents. Ils existent sous différentes formes. Ils constituent une réserve d’énergie mais sont aussi
les constituant essentiels des cellules, notamment du système nerveux (cerveau). Elles servent aussi
à la production d’hormones, à l’absorption de certaines vitamines (A, D, E, K non présente dans le lait
maternel mais donnée en supplément les premières semaines de vie).

On retrouve aussi :

  • De l’eau ! Évidemment. Je ne vous fait pas un dessin, l’eau est le principal constituant du corps, il est logique donc que le lait maternel en continent beaucoup.
  • Des minéraux (fer, calcium, potassium, sodium, magnésium, chlore…). Je dis souvent que les minéraux sont comme l’assaisonnement d’un plat ou d’une salade. Avec du sel, du poivre, des épices et des herbes c’est meilleurs non ? Et bien avec des minéraux, la maison fonctionne mieux.
  • Des vitamines. Pour être absorbées, certaines se mélangent à l’eau, d’autres au gras. On les
    appellent donc les vitamines hydro-solubles (B1, B2, B3, B5, B6, B9, B12, C) ou liposolubles (A, D, E, et K qui je le rappelle est absente). Elles ont aussi chacune un rôle. Je passe sur ce sujet aujourd’hui.

« Mais Fanny, tout ça on le retrouve aussi dans les laits industriels ! », me direz-vous

Oui, c’est vrai les laits industriels actuels tendent à s’approcher le plus possible de la composition du
lait maternel MAIS je ne vous ai pas tout dit !

La proportions de ses constituants est SPÉCIFIQUE à l’espèce humaine. Et le bébé possède le matériel nécessaire (intestin, foie, rein…) pour l’assimiler parfaitement avec le moins d’énergie possible.

La composition du lait maternel est tel que son assimilation par le petit d’homme est facile, demande peu d’énergie, et produit peu de déchet. Il n’y a rien à jeter !

Chaque lait est différent dans ses proportions selon l’espèce et ses besoins:

Pour donner un exemple (sans stigmatiser le lait de vache au risque de me faire des ennemis), le lait de mouton possède grosso modo, 2 fois plus de graisses, 6 fois plus de protéines, 1,5 fois moins de lactose que le lait humain. Et l’agneau possèdent l’équipement suffisant pour assimiler tout cela. La nature est bien faite !

En plus de cela, le lait maternel possède des qualités que l’on ne pourra JAMAIS fabriquer et qui
ont un impact bénéfique incroyable sur la santé du nouveau né.

Un concentré de défenses immunitaires!

La mère qui nourri avec son lait partage avec son bébé un cocktail anti-infectieux hyperpuissant !

Il y a d’abord les anticorps contre les germes qu’elle rencontre. Le bébé en bénéficie est cela le
protège contre une grande partie des germes présents dans son environnement direct.

On retrouve en plus des cellules immunitaires bien connues :

les lymphocytes qui fabriquent des anti-corps spécifiques aux différentes infections
– les macrophages qui « avalent » et « tuent » les bactéries indésirables.

Mais aussi des agents anti-infectieux non spécifiques comme le lysozyme qui détruit les bactéries et
facilite l’action des anti-corps. D’autres agents anti-infectieux sont présents dans le lait maternel mais on pourrait en parler des heures entières. Vous savez le principal.

Une flore intestinale en béton armé !

On connaît de plus en plus les effets de la flore intestinale sur la santé et les défenses immunitaires.

Notre corps se compose de bonnes bactéries qui l’aident à fonctionner et de mauvaises qui amène
les infections, maladies.

Par la digestion spécifique du lait maternel humain, l’intestin bénéficie d’un milieu bénéfique pour les bonnes bactéries et impropre aux mauvaises bactéries.

Des facilitateurs

Je parle d’enzymes d’assimilation.

Une enzyme est une substance qui facilite certaines réactions, qui les potentialise.

C’est le cas de la lactotransferrine présente dans le lait maternel. Elle facilite l’absorption du le fer. Il
existe aussi des facteurs de transport des minéraux et de certains acides gras.

Mais aussi …

  • Des hormones ou hormones en kit prêtes à monter. Des hormones IKEA quoi !
  • Des facteurs préventifs contre certaines allergies.

Et j’en passe !

Vous l’aurez compris le lait maternel humain est un trésor pour votre nouveau-né, que ce soit pour
sa croissance, sa digestion, ses défenses contre les infections, sa protection contre les allergies ainsi
que certaines maladies à long terme.

Le lait maternel est toujours meilleur qu’un autre lait dans le sens où c’est le plus adapté à votre petit
et à son organisme.

Rare sont les exceptions et elles sont souvent liée à des maladies métaboliques congénitales ou infectieuses graves (J’en parlerai dans un autre article).

Vous savez maintenant tout sur le lait maternel. J’espère que cet article vous a plus.

  • Écrivez moi en commentaire si c’est le cas (ou pas)
  • Dites-moi ce que vous avez appris, ce qui vous a surpris
  • Que pensez vous de cette nouvelle mise en page? Vous aimez?

Et surtout, partagez cet article aux futurs parents curieux ! Ca peut servir et aider 😉

Bel allaitement et à bientôt

Fanny Bellaray

0 commentaire
0

Vous aimerez peut-être...

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Autorisez-vous les cookies? Oui En savoir plus

Envie d’allaiter? Ou pas encore sûre?

Prépare sereinement ton futur allaitement en téléchargeant tes premiers outils inclus dans mon programme privé et gratuit.